Un baptême acrobatique

Dimanche dernier, par une froide journée. Depuis le temps que j’attendais ce jour. Car ce jour-là, une expérience unique m’attendait : en effet, j’allais vivre mon baptême de voltige aérienne à Annecy ! Une fois réveillée toute la petite famille, nous sommes donc partis en famille pour rejoindre l’aérodrome où mon expérience devait se dérouler. Une fois sur place, j’ai fait connaissance avec mon pilote, Nicolas, qui allait me faire découvrir les joies de la voltige. Deux autres gars étaient là comme moi pour réaliser ce vol. Eux aussi étaient venus accompagnés de leur famille ; pour un peu, on se serait cru dans une sortie scolaire. Nous nous sommes tous installés dans le hangar, et Alain a alors joué les instructeurs et nous a fait un petit briefing pédagogique, nous expliquant les figures que nous allions être amenés à faire avec un avion miniature. J’ai commencé à avoir l’estomac noué. Nous devions passer dans l’ordre de notre arrivée : j’étais donc le dernier à passer J’ai donc regardé le premier passager grimper à bord du Robin et prendre les airs. En voyant comment l’avion tourbillonne dans tous les sens, mon aîné me jette un regard sidéré. Pas le temps de trop penser, puisque je dois déjà aller mettre mon parachute. J’ai à peine le temps de me préparer que l’appareil libère son passager précédent. Cette fois, le pilote me fait signe. Je grimpe dans l’avion en essayant de ne pas trop penser à l’air malade qu’avait le passager qui m’a précédé. Thierry vérifie que mon micro fonctionne bien. Le grand moment est arrivé, je suis face à la piste. Alain me demande si j’y suis prêt. Et là, ça y est, je laisse ma famille derrière moi ! Une fois en l’air, je me souviens du briefing et me souviens de ce qui m’attend comme première figure ! Enfin, Serge m’informe qu’on va amorcer la partie acrobatique. Et quand mon pilote littéralemeent en vrille, je ne peux m’empêcher de crier. Les sensations sont stupéfiantes ! La terre virevoltent dans tous les sens, mais ce n’est pas aussi violent que ce que j’imaginais. Mais ce n’est qu’un début, car on enchaîne bientôt les figures : vrilles, vol sur le dos, looping se suivent et ne se ressemblent pas ! Au total, 10 minutes de voltige. Je suis ressorti carrément blafard de l’avion, j’étais blanc comme un linge. Mais malgré ça, j’ai bien apprécié ce baptême de voltige ! A retrouver sur voltige en avion

17. octobre 2019 par admin
Catégories: Uncategorized | Commentaires fermés