Platoche dans la tourmente de l’avion de Valls

Très attendu sur la polémique Valls et sur une éventuelle candidature à la tête de la Fifa, le président de l’UEFA Michel Platini a éteint la première et écarté toute question à propos de la seconde, lors d’une conférence de presse, mercredi à Paris. « L’actualité, c’est l’UEFA. » Le président de l’Union des associations européennes de football, Michel Platini, a pris de court les journalistes qui assistaient à sa conférence de presse à l’Élysée, mercredi 10 juin, en fin de matinée. Il a tout de suite écarté toute question concernant la Fifa, avant de revenir brièvement sur la polémique qu’a déclenché la présence du Premier ministre Manuel Valls à la finale de la Ligue des champions, samedi 6 juin. « Une affaire franco-française, qui n’implique pas l’UEFA », a-t-il souligné. Reçu au palais présidentiel à un an, jour pour jour, du coup d’envoi de l’Euro-2016 qui se tiendra en France du 10 juin au 10 juillet 2016, Michel Platini a ainsi affirmé qu’il avait lui-même promis en octobre 2014 d’inviter le Premier ministre au match, si le FC Barcelone se qualifiait pour la finale. Manuel Valls, né à Barcelone, est en effet grand admirateur du club catalan, dont l’hymne a été composé par son oncle. Michel Platini a en outre précisé qu’à l’initiative du chef du gouvernement, les deux hommes se sont rencontrés avant le match pour évoquer la préparation de l’Euro-2016 et la crise de la Fifa. Le déplacement de Manuel Valls, en marge du congrès du PS à Poitiers, est à l’origine d’une vive polémique depuis que l’on a appris que le Premier ministre et deux de ses fils se sont rendus à Berlin à bord d’un jet Falcon affrété par l’État. Un aller-retour qui aurait coûté entre 12 000 et 15 000 euros selon Matignon, jusqu’à 20 000 euros pour l’opposition. Le patron du football européen s’exprimait à l’occasion du lancement de la vente des billets pour l’Euro-2016, qu’il ne voulait surtout pas voir éclipsé par ces remous ou par le scandale planétaire de corruption qui frappe la Fifa actuellement. « C’est une étape très importante pour l’Euro, et je ne veux pas que l’actualité de la Fifa escamote l’actualité de l’Euro-2016. C’est aussi ma responsabilité de président de l’UEFA d’y veiller. » Un président considéré comme l’un des favoris de la course à la présidence de l’institution internationale qui s’annonce. Et qui n’a pas souhaité se prononcer sur « l’avenir de la Fifa et sur [son] avenir personnel ». « Toutes ces questions je les aborderai un jour, je le ferai quand ce sera l’heure, a-t-il promis. Aujourd’hui, ce n’est ni le moment, ni le lieu. » La principale annonce concerne la musique officielle de l’Euro-2016 : elle sera composée par David Guetta, « ambassadeur musical » de la compétition. Le DJ français donnera également un concert géant sur le Champ-de-Mars à Paris, le 9 juin, à la veille du match d’ouverture du tournoi.

28. août 2015 par admin
Catégories: Politique | Tags: , , | Commentaires fermés