Mission « virer Harlem Desir »

A quoi sert Harlem Désir ? On peut sérieusement se poser la question, à telle point que d’autres se la posent pour nous, comme François Hollande. L’hypothèse du départ de l’actuel premier secrétaire, Harlem Désir, et de son remplacement par Jean-Christophe Cambadélis est sérieusement envisagée au sommet de l’Etat, selon Le Monde. M. Désir pourrait être en effet nommé cet après-midi secrétaire d’Etat aux affaires européennes et remplacé par intérim à Solférino par le député de Paris, dans l’attente d’une régularisation par les instances du PS. L’exfiltration d’Harlem Désir a été imaginée par le chef de l’Etat et Manuel Valls au lendemain de la défaite des municipales. Jean-Marc Ayrault avait également proposé un tel scénario à François Hollande, avant même le verdict des urnes. Discrètement, quelques missi dominici de l’exécutif ont été envoyés ces derniers jours pour tester l’hypothèse auprès de plusieurs dirigeants du parti, en même temps que le remaniement gouvernemental. « Beaucoup de feux sont au vert »,confiait mardi soir un de ces négociateurs. Elu par les militants socialistes lors du congrès de Toulouse à l’automne 2012, M. Désir n’a jamais réussi à s’imposer à la tête du PS, accusé d’être inaudible et inutile. Soutenu au départ par plusieurs poids lourds socialistes contre M. Cambadélis, Harlem Désir s’est retrouvé au fil des mois de plus en plus isolé. Que l’on cherche à virer Harlem Désir parce qu’il est incapable, c’est une chose, mais vouloir le nommer au Gouvernement pour qu’il puisse laisser sa place à la tête du PS, s’en est une autre. Et force est de constater que c’est comme cela que l’on récupère des incapables au gouvernement, qui continuent à plonger la France vers l’abyme. Je ne pense pas que cela soit la bonne stratégie.

09. avril 2014 par admin
Catégories: Politique | Tags: , | Commentaires fermés