Le Pen : quand les médias s’en mêlent

Comme beaucoup j’ai regardé le débat Le Pen hier soir sur France 2. Je suis très loin des idées de Marine Le Pen, mais ce qui m’a le plus stupéfait est la réaction de mon équipe ce matin. La majorité sont jeunes – sous 37 ans, droite et gauche confondus. Verdict du débat : tous ont été choqués par l’agressivité des journalistes envers Le Pen. Pour eux, les médias présents hier soir n’ont pas été partiaux, et résultat des course, tous louent le courage de Marine Le Pen pour avoir tenu tête toute la soirée. Je passe sur l’épisode Mélenchon – c’était la blague de potache de Pujadas… Messieurs de la presse, il semblerait que si vous faisiez votre travail avec équité – poser les mêmes questions, aller au fonds des choses, alors les français pourraient effectivement avoir un jugement équilibré. En agissant avec partialité, vous favorisez les mêmes thèses de persécution du Front National. Soyez plus intelligents, et surtout faites votre travail, mais réellement, à la Pulitzer. A quand un Jeremy Paxman en France ? Cela ferait beaucoup de bien à votre profession qui s’écarte de plus en plus du journalisme mais de la prise d’opinion. Attention car vous avez l’effet exactement inverse à ce que vous souhaitez voir aboutir. Le Pen était en difficulté dès que les journalistes allaient au fonds des choses, et notamment sur le domaine économique. Faites parler les chiffres, les raisonnements, les logiques. Donnez-nous des faites, pas des opinions, pour que tout soit clair. Et surtout, faites le même travail pour tous pour que l’on ne vous accuse pas de partialité, qui le premier défaut du journaliste. A bon entendeur…

24. février 2012 par admin
Catégories: Politique | Tags: , , | Commentaires fermés