La révolution du management

S’il y a une chose que j’ai remarquée au fil de ma carrière, c’est que les outils de management ont très peu changé en un siècle. J’ai donc bien apprécié le colloque à Perpignan que j’ai suivi mardi dernier, et où ce sujet a été longuement évoqué. Un des intervenants nous a présenté trois exemples de management insolite plutôt fascinants,. Si vous vous intéressez aussi aux ressources humaines, je ne doute pas que ces exemples vous donneront matière à réfléchir. Au Brésil, les ouvriers des usines de Fiat exposent chaque jour leur humeur, pendant leur prise de poste (vert, si tout va bien; orange, s’il est moyennement motivé et rouge s’il est en difficulté). Les employés qui se déclarent en rouge sont immédiatement reçus par un responsable et un professionnel e la fonction R.H (environ 80% des employés se déclarent en rouge une fois par an). Cette décision est particulièrement habile puisque l’entreprise encourage et même délègue l’identification d’un problème au salarié (et non au management). Chez HCL Technologies, une firme de services informatiques d’environ 80000 employés,, son PDG a mis sur pied une appli nommée « Feed Forward ». Chaque personne peut y signaler, quand il le désire, un avis sur les capacités qu’il apprécie et celles qu’il conseille de cultiver chez un équipier avec lequel il a été amené à collaborer, sans qu’il soit nécessaire de le faire dans une procédure officielle. Cette démarche est anonyme et bien évidemment bien intentionnée. L’idée est, après avoir stipulé les points positifs, d’aider l’employé volontaire à avoir un vision extérieure concernant ses axes de développement professionnel, et ce, en dehors du circuit traditionnel des évaluations hiérarchiques. En France, la SNCF a institué une « communauté managériale » à travers un portail accessible aux encadrants. Dans cet espace, les managers peuvent discuter leurs problématique, discuter de leurs pratiques ou même pouvoir appeler par téléphone afin de bénéficier d’un soutien par une autre personne que son manager. Cette pratique est notamment précieuse au sein d’entreprises où les managers sont à ce point isolés dans leurs missions et se retrouvent seuls dans des situations pour lesquelles ils ne trouvent pas de solutions. Elle permet ainsi de fortifier les liens entre des managers qui ont des problématiques identiques, même quand ils font des métiers distincts. L’opportunité de pouvoir partager entre équipiers offre également une meilleure liberté dans les échanges, ce qui est assez peu le cas dès lors qu’il y a échange avec la hiérarchie (par crainte d’être mal vu, sujets délicats à aborder, …). Cette conférence a été une révélation : il m’a permis de comprendre qu’en comparaison des autres domaines de vie, le management évolue dans la plupart des entreprises à une lenteur sidérante.

28. décembre 2019 par admin
Catégories: Uncategorized | Commentaires fermés