La gauche est incompétente économique

Je suis abasourdi d’entendre certaines propositions de gauche, PS qui drague l’extrême gauche, et qui auront un impact économique énorme. A l’heure des délocalisations, il nous est proposé d’augmenter le SMIC. Louable certes, mais avec des charges sur les salaires si élevées en France, cette mesure agira surement à l’effet inverse. Le ralentissement économique, l’absence de crédit pour les TPE et PME vont encore augmenter les tensions sur les petites entreprises qui ont besoin de salariés pour non seulement survivre, mais essayer de se développer. Et ce n’est pas facile par les temps actuels. On peut se poser la question de savoir si les hommes politiques ont un jour eu une réelle expérience en entreprise tant leur incompétence est flagrante, et démagogique.

La gauche confondue nous explique également que les dividendes alimentent les circuits financiers et que donc il est normal de les taxer encore plus. Là encore, quelle méconnaissance. La majorité des entreprises ne sont pas cotées sur les marchés. Et les dividendes versés permettent dans l’immense majorité des cas de rembourser des emprunts bancaires qui aident au développement de la croissance, et parfois à la survie de l’entreprise, au maintien des salariés dans l’entreprise et éviter les licenciements.

Vous pouvez taxer les produits de luxe à 33%. Il serait intéressant de mesurer quelle est la part du chiffre d’affaires de LVMH en France. Mon petit doigt me dit que ce n’est certainement pas beaucoup. Là, c’est de la démagogie pure… Et qu’est-ce qu’un produit de luxe ? Le foie gras est un produit de luxe. Taxer les produits des producteurs nationaux à 33% de plus signifieraient sans doute la fin de la filière française et fera le bonheur des pays de l’Est qui nous refile leurs produits bas de gamme, mais pas chers.

Quand les politiques et les médias vont-ils enfin apprendre l’économie afin d’avoir une réelle vision de l’entreprise en France, et du monde économique. Votre chef d’entreprise, que la gauche voit avec son gros cigare, et en réalité un type qui bosse furieusement, ne compte pas ses heures, prend rarement des vacances, gagne en moyenne 2500 euros et fait vivre trois à cinq personnes. Et un autre point, c’est quelqu’un qui prend des risques, et notamment celui de tout perdre. Parce que lorsque l’entreprise dépose son bilan, le chef d’entreprise n’a droit à aucun chômage. C’est lui votre chef d’entreprise.

18. avril 2012 par admin
Catégories: Business, Politique | Tags: , , | Commentaires fermés